cross icon-play pause icon-next icon-player icon-share icon-pmr icon-program icon-plus icon-play-2 icon-dl icon-blue-arrow icon-backtotop Aller au contenu principal

Dates de l'édition 2019

User icon Mon Jazz à Vienne Ticketing icon billetterie

La chanteuse malienne publiait en 2016 NéSo, un sixième album engagé. Rokia Traoré est une artiste nomade qui partage sa vie entre Bruxelles, Bamako où elle a grandi (elle est née en 1974 dans la banlieue de la capitale) et les États-Unis où elle travaille régulièrement. Rokia Traoré est de ces artistes africains que la modernité ouvre à tous les genres. Peter Sellars lui a demandé de participer à la création de Desdemona (2010). Elle a fait partie du jury du Festival de Cannes 2015, et le trompettiste Erik Truffaz l’a invitée sur son album Doni Doni (2016). À Bamako, elle a créé une fondation pour aider la musique et les arts de la scène. Produit comme le précédent par John Parish (PJ Harvey, Eels), Né So est un disque concerné, tressé de sonorités rock et de mélodies mandingues composées après les événements tragiques de 2012 au Mali. Rokia évite pourtant le pathos. C’est même ce qui fait son style : la sobriété, la distance. D’une voix acérée, entourée de choeurs et de ses invités Devendra Banhart et John Paul Jones (Led Zeppelin), elle chante en français, en bambara, et en anglais sur l’emblématique Strange Fruit de Billie Holiday.

Line-up : Rokia Traoré (v, g), Mamah Diabaté (n’goni), Salimata Traoré (bkv), Stefano Pilia (g), Fabio Rondanini (dms), Massimo Pupillo (b), Massimo Cugini (sound engineer)



 


Tarif normal : 36 €
Train TER + concert : 38,40 €
Tarif réduit : 33 €
Tarif 15-25 ans : 30 €
Tarif 4-14 ans : 4 €


Crédits photo : © Danny Willems

Vous aimerez aussi...