cross icon-play pause icon-next icon-player icon-share icon-pmr icon-program icon-plus icon-play-2 icon-dl icon-blue-arrow icon-backtotop Aller au contenu principal

Dates de l'édition 2019

User icon Mon Jazz à Vienne Ticketing icon billetterie

Bientôt dix ans que Charlie Winston s’est installé dans le paysage, sur les ondes d’abord, puis en scène, notamment en France et en Belgique. En cinq accords et un sifflement, le chapeauté dégingandé a transformé en un tube folk soul imparable le destin des vagabonds qui sautent d’un train de marchandises. Depuis Like A Hobo (2009), les hits (Kick The Bucket, Hello Alone), disques de platine (Hobo) et albums au succès moins fulgurant (Curio City) se sont enchaînés avec plus ou moins de régularité. Le dandy à l’indémodable trilby sur l’oeil revient aujourd’hui du diable vauvert, la quarantaine impeccable, sortant de trois ans de silence radio depuis ce Curio City dont les textures électro avaient pu dérouter certains fans. Et Charlie dégaine. Square 1, un disque mature et engagé, emprunt pour moitié d’une certaine mélancolie. Winston décrit ce quatrième opus comme le quatrième angle d’un carré. Son titre fait référence à l’expression back to square one qui signifie « retour à la case départ ». De fait, le plus français des charmeurs britanniques opère là un certain retour aux sources. Le folk pop demeure le meilleur terreau du natif des Cornouailles (en 1978) qui alterne compositions quasi funky (l’hédoniste single The Weekend), ballades concernées et expérimentations world, mêlant la kora de Toumani Diabaté et les tablas d’Aresh Druvesh à sa manière de folk moderne et naturelle.


 


Le mot du Directeur Artistique


Tarif normal : 37 €
Train TER + concert : 39,40 €
Tarif réduit : 34 €
Tarif 15-25 ans : 30 €
Tarif 4-14 ans : 4 €

Crédit photo : © C. Gamus

Participation à Jazz à Vienne

Vous aimerez aussi...