cross icon-play pause icon-next icon-player icon-share icon-pmr icon-program icon-plus icon-play-2 icon-dl icon-blue-arrow icon-backtotop Aller au contenu principal

Dates de l'édition 2019

User icon Mon Jazz à Vienne Ticketing icon billetterie

Avec plus de 230 000 festivaliers, Jazz à Vienne fait partie des plus importantes manifestations culturelles au niveau national et le 1er évènement culturel de la région Auvergne-Rhône-Alpes par sa fréquentation. L’organisation d’un tel événement mobilise plus de 400 personnes, le festival collabore avec plus de 300 entreprises clientes, prestataires ou partenaires et avec plus de 50 porteurs de projets, associations ou structures spécialisées.

La présence d’un événement comme Jazz à Vienne sur son territoire est fortement impactante :

  • un impact social par les projets culturels menés pour amener la culture au plus grand nombre;
  • un impact économique par les retombées directes et indirects et par les emplois générés;
  • un impact environnemental par les nombreuses émissions liées aux transports, aux déchets générés ou à cause des nuisances sonores.

Jazz à Vienne s'est fixé comme objectif de mieux maîtriser son impact sur le territoire avec comme ambition de maximiser l’héritage positif (retombées économiques et sociales) de l'événement tout en minimisant ses impacts négatifs. Résolument engagé dans la transformation responsable de son organisation et de son événement, le festival vient d’obtenir la certification ISO 20121 « Management événementiel responsable », pour sa politique de développement durable. Ce plus haut standard international de l’écoresponsabilité atteste d'un management responsable sur le plan environnemental, économique et social dans une logique d’amélioration continue des pratiques et soumises à un audit de suivi annuel.

Pour cela tous les processus de management ont été passés au crible :

  • Identification et priorisation des enjeux;
  • Sensibilisation et dialogue avec toutes les parties impliquées;
  • Respect de la réglementation;
  • Relations avec les prestataires;
  • Maîtrise de la chaîne d’approvisionnement;
  • Prévention des risques et nuisances;
  • Organisation des transports (festivaliers, artistes, équipes);
  • Réduction des consommations d’énergies;
  • Optimisation de l’impact des matériaux utilisés;
  • Tri et valorisation des déchets…

La certification ISO 20121 structure depuis trois ans le travail des équipes du festival pour répondre aux enjeux que Jazz à Vienne s’est fixés pour les prochaines années :

  • Jazz à Vienne, ouvert sur les publics : transmission artistique et actions culturelles, accessibilité physique...
  • Jazz à Vienne, acteur du territoire : ancrage local, promotion du territoire, emploi & insertion professionnelle, approvisionnement en local...
  • Jazz à Vienne, limite son empreinte écologique : mobilité des publics, démarche d'éco-conception, gestion des déchets...

Tournée vers l’avenir, toute l’équipe de Jazz à Vienne est convaincue que cette démarche est un levier de progrès qui ouvre de nouveaux horizons ambitieux pour un festival plus responsable.

QUELQUES EXEMPLES

________________________________________________________________________________________________

JAZZ À VIENNE, OUVERT SUR LES PUBLICS : TRANSMISSION ARTISTIQUE
________________________________________________________________________________________________
Un festival fédérateur et porteur de projets comme le tremplin national ReZZO, la création jeune public qui réunit depuis dix ans plus de 6 000 enfants scolarisés sur le territoire, les stages de l’Académie depuis 25 ans ou encore le projet JazzUp qui propose à de jeunes musiciens français et internationaux des cours intensifs et une complète immersion dans le festival.

« Le spectacle jeune public qui ouvre chaque année Jazz à Vienne est à mon sens un élément constitutif essentiel de ce que doit être aujourd’hui un grand festival de musique. Susciter l’envie et le goût de la musique et du spectacle vivant dès le plus jeune âge me parait être un élément essentiel du rôle que les artistes peuvent et doivent tenir dans notre société. Provoquer la découverte, l’ouverture sur les cultures du monde ouvre des horizons » - Florent Briqué, directeur musical de l’Afro-Carnaval des Animaux, Création jeune public Jazz à Vienne 2021
« Au-delà des concerts que j’ai pu aller voir en tant que festivalier, j’ai côtoyé en étant jeune l’Académie Jazz à Vienne. C’est une école de jazz pendant la quinzaine du festival où on se retrouvait tous les étés avec toute une bande de potes musiciens. On est vraiment nombreux à en faire notre métier maintenant. On vivait des trucs incroyables, on avait des master class de fou. Pour nous tous, ça a été vraiment une période qui a fait qu’on se dise « C’est ça qu’on veut faire ! ». Et aujourd’hui, c’est à mon tour d’être enseignant et c’est à mon tour d’essayer humblement de semer des graines, d’amener le jazz à tout le monde. Peut-être qu’il y aura des jeunes qui garderont d’aussi bons souvenirs que moi des projets pédagogiques. Sans dire qu’ils feront le métier de musicien mais ça marquera une période de leur vie et plus tard ils seront les futurs spectateurs de tous les concerts. » - Damien Gomez, musicien et enseignant au conservatoire de Vienne pour l’Académie Jazz à Vienne
«To interact, collaborate, find your voice, have your say and be heard. This is the beauty of JAZZ - to participate and contribute to the collective process of music-making in a context that simultaneously encourages and celebrates individual expression and creative self-realization. » - Hans Schuman, directeur artistique et professeur pour le JazzUp Jazz à Vienne

________________________________________________________________________________________________

JAZZ À VIENNE, OUVERT SUR LES PUBLICS : ACCESSIBILITÉ & INCLUSION
________________________________________________________________________________________________

Le festival poursuit sa volonté d’accueillir tous les publics et d’apporter le confort nécessaire à chacun. En plus de renforcer le dispositif handi-acceuil chaque année, le festival collabore avec les Flous Furieux, collectif de photographes aux profils singuliers (personnes en situation de handicap, souffrances psychiques, des difficultés sociales...) pour construire un nouveau regard sur la société et devenir des acteurs culturels.

« Nous les Flous, ça faisait longtemps qu’on faisait de la photo. Mais c’est Jazz à Vienne qui nous a fait comprendre que nous étions des photographes. En nous accueillant en égaux. En partenaires. En considérant notre travail pour ce qu’il vaut, et pas pour qui nous sommes. C’est dans cet espace extraordinairement inclusif que nous avons pu devenir le meilleur de nous-même » – Gregory Rubinstein des Flous Furieux.
 
« Je me souviens de ma première soirée à Jazz à Vienne, mon premier concert, c’était Ibrahim Maalouf. C’est super impressionnant et c’est un peu le syndrome de l’imposteur au début et puis au final c’est grisant, c’est valorisant de voir qu’ensuite Jazz à Vienne publie nos photos. Il y a le plaisir de faire la photo mais à Jazz à Vienne il y a quelque chose qui est fondamental pour nous qui est l’expérience et le fait d’être reconnu en tant que photographe. On est vraiment intégré dans l’équipe de Jazz à Vienne et on est vraiment parmi eux, on n’a pas de singularité à ce moment-là. On est photographe avec eux » – Laure Degroote des Flous Furieux.

________________________________________________________________________________________________

JAZZ À VIENNE, ACTEUR DU TERRITOIRE : APPROVISIONNEMENT EN LOCAL
________________________________________________________________________________________________
Très impliqué dans l'offre de restauration, le festival devient une vitrine de son patrimoine culinaire. En multipliant les collaborations avec les professionnels locaux, Jazz à Vienne a l'ambition de mieux maîtriser la chane d’approvisionnementî des produits en traitant en direct avec les producteurs du territoire.

________________________________________________________________________________________________

JAZZ À VIENNE LIMITE SON EMPREINTE ÉCOLOGIQUE : GESTION DES DÉCHETS
________________________________________________________________________________________________
Jazz à Vienne a décidé de remettre à plat l’ensemble de sa gestion des déchets sur le festival et de partir sur une nouvelle stratégie : redéfinir son organisation et ses pratiques, réduire au maximum les déchets générés sur les sites du festival, améliorer la valorisation des déchets inévitables et encourager l’éco-conception des meubles de tri. Avec l’aide des outils de la norme ISO 20121, des critères environnementaux ont été intégrés dans l’ensemble des cahiers des charges des prestataires et fournisseurs.

En ce qui concerne la réduction des déchets générés, notre plan d’actions est le suivant :

  • Mise en place de bocaux réutilisables et de couverts inox pour la restauration de Cybèle
  • Suppression à la vente de bouteilles d’eau au profit d’un bar à eaux gratuit
  • Réduction des contenants et emballages de la restauration au profit d’un papier sulfurisé unique pour l’ensemble des produits à la vente.

Nous avons la chance de compter parmi nos entreprises implantées sur le territoire, le très important centre de Recherche et Développement du groupe finlandais AHLSTROM, à 6 kilomètres du festival. Nous avons donc décidé de réunir les équipes avec les ingénieurs agronomes d’AHLSTROM pour réfléchir et concevoir ensemble un papier d’emballage optimal pour les produits de restauration à destination du public :

  • Qui respecte les normes sanitaires au contact de la nourriture
  • Qui soit suffisamment résistant au gras et au poids des aliments
  • Qui soit 100% compatible avec le méthaniseur
  • Qui soit de format adapté au maximum de produits vendus sur la carte

Un papier sulfurisé, en fibres naturelles et non blanchi a été mis au point suite aux différentes réunions de travail. Il permettra d’emballer les frites, les sandwichs froid & chaud, et sera à destination du bac de tri des déchets organiques. Ce papier 100% méthanisable est récupéré pour alimenter ensuite les tests en vue de l’implantation du futur méthaniseur sur le territoire par la société AGROMETHA situé à 12 kms du festival.
Sur le plan de l’éco-conception, nous avons poussé la réflexion à réduire l’implantation des nombreuses poubelles au profit de meubles de tri dont le nombre serait moindre mais la capacité serait plus importante. Nous avons proposé aux équipes de TRI Rhône-Alpes de concevoir ensemble ces meubles de tri : constitués de matériaux de récupération et démontable.

« Pour des acteurs de l’économie circulaire tels que la coopérative du Mouvement Emmaüs TRI Rhône-Alpes, l’éco-conception est un levier formidable pour mobiliser de nouveaux collaborateurs sur des projets porteurs de sens, générateurs de valeurs et de notoriété. En développant des activités de réemploi, de réutilisation et/ou de réparation, en mettant en place des démarches d’éco-conception et/ou d’innovation, TRI Rhône-Alpes et son Laboratoire de Fabrication s’ouvre en effet à de nouveaux marchés et répond concrètement à une demande de plus en plus forte de produits respectueux de l’environnement. Aux côtés des partenaires Jazz à Vienne et Agrométha, avec la participation de CITEO, TRI Rhône-Alpes a l’ambition de partager sa démarche et de sensibiliser les acteurs du territoire à l’éco-conception. Nous avons la volonté de poursuivre notre partenariat et de continuer à innover ensemble pour réduire les impacts sur l’environnement. » Gabriel JOBIN, Directeur Général - Coopérative TRI Rhône-Alpes