cross icon-play pause icon-next icon-player icon-share icon-pmr icon-program icon-plus icon-play-2 icon-dl icon-blue-arrow icon-backtotop Aller au contenu principal

billetterie

8 octobre - Black Boy

BD concert avec le blues d'Olivier Gotti et les traits du dessinateur Benjamin Flao
Théâtre de Vienne

black-boy

Récit d'une enfance noire dans le sud, brisée par le racisme et la haine ordinaire, Black Boy est l'oeuvre autobiographique majeure du premier grand romancier noir Richard Wright. Sous une forme théâtrale originale réunissant le bluesman Olivier Gotti, le dessinateur Benjamin Flao (auteur de la BD Kililana Song) et le comédien Jérôme Imard (Théâtre du Mantois), ce spectacle réunit trois arts (écriture, musique et dessin) portés par la même volonté de donner à voir, entendre et partager par tous les sens cette oeuvre majeure du XXe siècle porteuse de lumière et d'émancipation. D'après l'oeuvre de Richard Wright (dès 12 ans). Adaptation, conception et mise en scène Jérôme Imard, composition musicale (guitare Lapsteel) et chant Olivier Gotti, interprète-dessin Benjamin Flao, interprétation Jérôme Imard, conseils artistiques et adaptation Eudes Labrusse

En coproduction avec le Rhino Jazz & le Théâtre de Vienne

Tarif : de 8 à 27€

12 octobre - Archie Shepp

Auditorium de Lyon

Archie_Shepp

Aux côtés de Cecil Taylor, au sein du New York Contemporary Five ou avec ses partenaires d’Impulse, Archie Shepp a écrit un morceau de l’histoire du jazz en s’inscrivant très tôt dans l’avant-garde, prêtant sa voix et son saxophone aux révoltes musicales du free jazz comme aux contestations et résistances afro-américaines. À vingt ans, il jouait à Paris au club du Chat qui pêche. En France, il a poursuivi ses expériences et rencontres singulières, se produisant avec Brigitte Fontaine, Rocé ou Nekfeu. Devenu à la fois une mémoire et un lendemain du jazz, il mêle sa culture des standards – du blues ou du spiritual – aux créations plus personnelles. Avec lui, des musiciens avec qui il a partagé de nombreux projets. Des Américains bien sûr : Darryl Hall et Steve McCraven (qui vit entre la France et les États-Unis), mais aussi des Français : Carl-Henri Morisset et Marion Rampal. L’occasion de découvrir la voix envoûtante de la songwriter et chanteuse; une voix qui vous attrape dès les premiers mots et ne vous lâche plus.

Line-up : Archie Shepp (sax, voc), Marion Rampal (voc), Carl-Henri Morisset (p), Darryl Hall, (cb), Steve McCraven (dms)

En coproduction avec l'Auditorium -  Orchestre national de Lyon

Tarif série 1 : 48 €
Tarif série 2 : 34 €
Tarif série 3 : 16 €

9 novembre - Madeleine Peyroux

Auditorium de Lyon

madeleine_peyroux

Vingt-deux ans après son premier disque, Dreamland, Madeleine Peyroux continue ses explorations musicales dans son style bien à elle : un mélange entre funk, blues et jazz où sa voix chaude et un peu rauque – que l’on a pu comparer à celle de Billie Holiday – et sa guitare font merveille. Dans son dernier opus, Secular Hymns (2013), la plus parisienne deschanteuses américaines  chantait en trio avec le guitariste électrique Jon Herington et le bassiste Barak Mori. Après deux ans de tournée, elle a enregistré un nouvel album, cettefois-ci en quintette : Anthem, paru le 31 août 2018. Par le titre (l’anthem est l’hymne religieuse du rite anglican), il s’inscrit dans la continuité un peu mystique du précédent volume, dont Madeleine Peyroux disait : « La musique est notre vie spirituelle. Ces morceaux sont donc pour moi comme des hymnes, des hymnes profanes – des chants qui sont très particuliers, personnels, introvertis. » La tournée de lancement de ce nouveau disque fait à l’Auditorium de Lyon une étape très attendue.

En coproduction avec l'Auditorium -  Orchestre national de Lyon

Tarif série 1 : 48 €
Tarif série 2 : 34 €
Tarif série 3 : 16 €

20 novembre - Chicago Blues Festival

Salle du Manège, Vienne

chicago_blues

La 49e édition de la tournée du Chicago Blues Festival opère un retour aux sources et proposera un plateau 100% Chicago pour cet automne ! A la tête du groupe formé pour l’occasion, Mike Wheeler, qui s’est imposé depuis dix ans comme l’un des guitaristes
de référence de la relève du Chicago Blues. Formé à bonne école par des années d’expérience en tant que sideman dans diverses formations, il a eu la chance de jouer aux cotés de nombreuses légendes tels que Son Seals, Koko Taylor, Willie Kent ou Buddy Guy. Mike s’est fait connaître lors de son passage dans l’orchestre de Big James and the Chicago Playboys entre 1998 et 2011 avant de pousser sa carrière solo et de former le groupe qui lui a permis de signer avec l’historique label Delmark en 2012 et de publier deux albums, unanimement salués par la critique. Les musiciens qui forment son groupe font tous partie des plus réputés de la planète blues à leurs instruments respectifs comme le prouve entre autre la rythmique  « allstar » formée par Cleo Cole à la batterie et Larry Williams à la basse ! A ses côtés, deux vieilles connaissances invitées pour compléter le groupe du Chicago Blues avec Omar Coleman à l’harmonica et Faye « Peaches » Staten au chant ! Omar se réclame de Billy Branch et de Junior Wells tandis que Peaches va chercher ses influences chez Koko Taylor et Etta James. Leur complicité et leur talent mêlés au dynamisme dont ils font preuve sur scène nousgarantissent une très belle édition du Chicago Blues !

Ce rendez-vous du Chicago Blues Festival sera l'occasion pour Jazz à Vienne de dévoiler son affiche 2019 réalisée par le dessinateur Jacques de Loustal et d'annoncer les premiers noms de sa 39e édition !

Tarif normal 20€, tarif réduit 18€

18 décembre - Cartoons

BY FRED PALLEM & LE SACRE DU TYMPAN
Salle du Manège, Vienne

Cartoons

Baoum ! La Reine des Neiges rencontre Scooby-Doo. Viiit ! L'Araignée poursuivie par Bob l'éponge et Paf ! Super Mario qui télescope Tex Avery et Goldorak… Hilares, les onze musiciens du Sacre du Tympan continuent ainsi leurs explorations de la musique à l'image. Ils mettent cette fois l'accent sur les univers du dessin animé (cartoons) et des jeux vidéos. Si le prolifique Fred Pallem, leader, bassiste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre du passionnant le Sacre du Tympan (Paris) semble ici retomber en enfance, c’est pour proposer un nouveau type de concert ludique et pétillant. Par la grâce des arrangements jubilatoires écrits par Pallem, cette escapade à travers la bande- son d’un demi-siècle de musiques d’enfance est l’occasion de découvrir une étonnante palette de timbres et d’objets sonores. Les plus jeunes comme ceux qui l’ont été un jour se retrouvent au final impliqués dans un long temps d’échange entre musiciens et auditoire.

En partenariat avec le Théâtre de Vienne

Tarif normal : de 10 à 27€
Pour ce spectacle, bénéficiez d’une offre Famille ! Billets pour deux adultes et deux enfants de moins de 12 ans : 30€

Mercredi 19 décembre, de 18h30 à 20h au Concervatoire Musique & Danse et en écho au concert donné la veille, Jean-Paul Boutellier, fondateur du festival Jazz à Vienne explore les liens qui ont unis le jazz aux "cartoons" depuis Steamboat Willie, première bande son de l'histoire du dessin animé, jusqu'aux compositions récentes qui mobilisent les grands noms du jazz.

18 mars - Anouar Brahem, Blue Maqams

Auditorium de Lyon

Anouar_Brahem

Paru à l’automne 2017, à l’occasion de du 60e anniversaire de l'artiste, l’album Blue Maqams apparaît par bien des aspects comme le disque des célébrations pour Anouar Brahem. Enregistré aux studios Avatar de New York en mai 2017 sous la direction artistique de Manfred Eicher, il présente le grand maître tunisien de l’oud associé à trois brillants improvisateurs : les «maqams » évoqués par le titre de l’album se réfèrent au système modal de la musique arabe traditionnelle – une sorte d’équivalent aux « genres de bleu » [kind of blue] qu’affectionnent les musiciens de jazz. Cet album est également l’occasion de grandes retrouvailles entre Anouar Brahem et Dave Holland, dont la première rencontre remonte à vingt ans avec l’enregistrement du disque Thimar, plébiscité par le public et la critique. Le pianiste britannique Django Bates apporte également sa magnifique contribution à l’album en surmontant avec superbe les défis posés par les compositions de Brahem. De son côté Anouar fournit dans ce disque quelques-unes de ses interventions les plus inspirées. Blue Maqams a été l’un des événements de l’automne 2017, et sa tournée est la promesse de moments d’exception.

Line-up : Anouar Brahem (oud), Dave Holland (cb), Django Bates (p), Nasheet Waits (dms)

En coproduction avec l'Auditorium -  Orchestre national de Lyon

Tarif série 1 : 48 €
Tarif série 2 : 34 €
Tarif série 3 : 16 €

26 mars - Brad Mehldau avec l'ONL

Auditorium de Lyon

brad_mehldau

En interprétant des improvisations en solo et son Premier Concerto pour piano et orchestre avec l’Orchestre national de Lyon, Brad Mehldau parachève le pont invisible qu’il érige entre jazz et musique classique. Jazzman raffiné et lyrique jouissant d’une popularité rare, le pianiste américain sait puiser partout la source mélodique de ses improvisations. Sous ses doigts, Cole Porter, les Beatles ou Radiohead sont élevés au rang de standards. Chambriste hors pair, il est un partenaire de rêve pour les membres de son trio, comme pour des personnalités telles que le saxophoniste Joshua Redman, le mandoliniste Chris Thile mais aussi pour les cantatrices Renée Fleming ou Anne Sofie von Otter. Autre preuve de son goût pour le répertoire classique : en 2018, c’est à Bach qu’il consacre un nouveau disque alors qu’il parachève l’écriture de son concerto. Ce nouvel opus fait suite à une première composition concertante pour piano et orchestre en forme de thème et variations : Variations on a Melancholy Theme (2013). Ce diptyque solo et orchestral est une chance unique d’appréhender un artiste pluriel : instrumentiste, improvisateur et compositeur.

Line-up : Orchestre national de Lyon, Clarke Rundell (dir), Brad Mehldau (p)
Brad Mehldau, Concerto pour piano et orchestre (2018) - 35 minutes
Brad Mehldau Piano Solo

En coproduction avec l'Auditorium -  Orchestre national de Lyon

Tarif série 1 : 48 €
Tarif série 2 : 34 €
Tarif série 3 : 16 €

28 mars - Anne Paceo

Salle du Manège, Vienne

anne_paceo_2.jpg

Anne Paceo présente son 5e album, Fables of Shwedagon, fruit de la rencontre au Myanmar (ex Birmanie) entre l'orchestre de musique traditionnelle Hein Tint et son quintet. ​Lauréate de deux Victoires du jazz, la batteuse est de toutes les aventures. Avec Fables of Shwedagon elle défend une musique aux frontières du jazz et de la musique traditionnelle birmane, mêlant ses compositions à celles de Hein Tint, avec un répertoire écrit spécialement pour cet orchestre mixte et unique au monde. Les musiciens parviennent alors à abolir les frontières entres les genres dans un projet audacieux et chaleureux. 

« Rarement deux cultures, deux histoires musicales ont aussi bien cohabité. Cette musique n’a absolument rien d’artificiel ou calculé, elle est d’une rare spiritualité en ce qu’elle incarne à merveille l’idée du jouer ensemble. Sa richesse rythmique et mélodique est d’une évidence lumineuse. » Fred Goaty, Jazzmag

Fables of Shwedagon a bénéficié de l'aide à l'écriture d'une oeuvre musicale du Ministère de la Culture et de la Communication avec le soutien de l’action culturelle de la Sacem. Une création produite par le Théâtre de Coutances. Anne Paceo est soutenue par la fondation BNP Paribas. 

Line-up : Hein Tint (hsaing waing), Htun Oo (hne), Kyaw Soe (Maung zaing), Kyie Myint (chauk lone pat), Ye Minh Thu (si wa), Christophe Panzani (sax), Pierre Perchaud (g), Gauthier Toux (p), Joan Eche-Puig (cb), Anne Paceo (dms).

En coproduction avec le festival Les Détours de Babel

Tarif normal 20€ / Tarif réduit 15€ / En vente prochainement sur detoursdebabel.fr

30 avril - International Jazz Day

jazz_day_c_claire_gaillard_9.jpg

Concerts, jam-sessions, projections, le Jazz Day c’est 24 heures de jazz à Lyon et sur l'ensemble du Pôle métropolitain. C’est en 2011 que le légendaire Herbie Hancock et l’UNESCO ont créé la Journée internationale du jazz. Depuis ce jour, partout en France et dans le monde, la date du 30 avril est le rendez-vous des passionnés et l’occasion de célébrer partage et métissage : ces valeurs qui font l’identité du jazz. En 2019, pour la septième année consécutive, Jazz à Vienne coordonne cet événement sur le territoire avec le soutien du Pôle métropolitain. Le 30 avril, le jazz se propage partout et à toutes heures. Du matin jusqu’au bout de la nuit.

En partenariat avec l'Unesco et le Pôle métropolitain

Mai 13th - Youn Sun Nah

Auditorium de Lyon

Youn_Sun_Nah

Line-up: Youn Sun Nah (voc), Pierre François Dufour (dms, perc, c, electric violin), Tomek Miernowski (g).