Mulatu Astatke / Yuri Buenaventura / La Delio Valdez / Lefto Early Bird / Kutu / Verb

All Night
Soirée

Verb

De toutes les formations instrumentales qui ont jalonné l'histoire du jazz, le trio avec piano, contrebasse et batterie, dont l'actualité ne cesse de s'enrichir de nouvelles propositions venues des quatre coins du monde, est sans conteste l'une des plus passionnantes et fécondes. Dans cette configuration à l'équilibre parfait, qui permet toutes les expérimentations et mélanges de genres, les trois membres de Verb – le pianiste Noam Duboille, le bassiste Charles Thuillier et le batteur Garcia Etoa Ottou –, lauréats de l’édition 2023 du tremplin ReZZo Jazz à Vienne, sont parvenus à trouver leur propre voie. Entre familiarité et originalité, mettant la mélodie au centre de leur propos sans jamais sacrifier l’interaction et l’improvisation, Verb se hisse au niveau des meilleurs trios actuels : accessibles, exigeants et ouverts d’esprit.

Line-up :

  • Noam Duboille (piano)
  • Charles Thuillier (contrebasse)
  • Garcia Etoa Ottou (batterie)

Mulatu Astatke

Mulatu, c’est la grande classe ! Voilà des décennies que le père de l’éthio-jazz nous envoûte avec une musique qu’il a développée à Addis-Abeba au début des années 70, mêlant le jazz, la tradition éthiopienne, les musiques latines et un groove aussi hypnotique qu’irrésistible… En France, c’est grâce à la collection Ethiopiques qu’on a découvert l’élégant vibraphoniste et percussionniste et, plus tard, avec le film Broken Flowers, de Jim Jarmusch, quand Bill Murray jouait sa musique dans son autoradio. Musicien érudit formé à Londres et aux États-Unis, où il a fréquenté les bancs du Berklee College of Music de Boston puis écumé les clubs new-yorkais avant de retourner faire swinguer la capitale de son pays, Mulatu Astatke est un merveilleux compositeur dont les mélodies vous enveloppent, en commençant par les oreilles et en finissant par les pieds.

Line-up : 

  • Mulatu Astatke (piano électrique Wurlitzer, vibraphone, percussion)
  • James Arben (directeur musical, flûte, saxophone)
  • Danny Keane (violoncelle)
  • Byron Wallen (trompette)
  • Alexander Hawkins (piano, claviers)
  • John Edwards (contrebasse)
  • Richard Olatunde Baker (percussion)
  • Jon Scott (batterie)

 

Yuri Buenaventura

Voilà plus de deux décennies que Yuri Buenaventura, avec son timbre de voix si brillant, a séduit le public en déclarant sa flamme au répertoire français. On se souvient de l'énorme succès de sa version de « Ne me quitte pas », qu’il avait commencé de chanter dans le métro parisien. Version atomique, d’une efficacité redoutable, impossible de résister au maître de la salsa colombienne ! Yuri nous a fait danser, nous a fait chanter, nous a fait pleurer aussi, car il peut y avoir du tragique dans sa voix. Il n’est pas exagéré de le présenter comme un immense chanteur, dont la puissance et la proximité tiennent la dragée haute aux rangs de cuivres de son orchestre. Pour son grand retour dans les radars hexagonaux après de trop longues années d’absence, ce francophile devenu Chevalier des Arts & des Lettres (une grande fierté) n’a rien perdu ni de son énergie ni de sa générosité. ¡ A bailar !

Line-up :

  • Yuri Buenaventura (chant)
  • Andrés Alfonso Gomez Arango (directeur musical, piano)
  • Diego Fernando Galindo, Castaño (chœurs)
  • Johan Castro Perlaza (chœurs)
  • Francis Emeris Garces Salazar (trompette)
  • Andy Steven Rodriguez Carvajal (trompette)
  • Daniel Felipe Duque Rengifo (trompette)
  • Richard Alexander Stella Prieto (trombone)
  • Luis Camilo Maestre Lopez (trombone)
  • Yeinson Muñoz Rodriguez (trombone)
  • Héctor Adrián Benavides Zapata (basse)
  • Jefferson Arango Parra (percussions, bongos)
  • Carlos Sabogal Valencia (percussions, timbales)
  • Edy Jonathan Garcia Garces (percussions, congas)

Kutu

Théo Ceccaldi a beau être une des figures les plus prolifiques et éclectiques du jazz francophone, personne ne s’attendait à ce qu’il monte un jour ce projet aussi différent de tout ce qu’on avait entendu de lui jusqu’alors. Le violoniste l’a imaginé au cours d’un voyage à Addis-Addeba en Ethiopie, où il rencontre de multiples artistes dont la chanteuse Hewan G/Wold, qui donnera ce concert avec lui. Tous deux s’aventurent hors de leurs musiques de prédilection pour inventer un univers sonore à mi-chemin entre jazz et musique traditionnelle éthiopienne, empruntant à la trance music et à de multiples autres formes d’electro, renversant sur disque mais taillé pour la scène.

Line-up :

  • Hewan Gebrewold (chant)
  • Théo Ceccaldi (violon),
  • Akemi Fujimori-Poivre (claviers)
  • Valentin Ceccaldi (basse)
  • Cyril Atef (batterie)

La Delio Valdez

Si un orchestre pouvait représenter fidèlement toute la diversité des musiques de l’Amérique du Sud, ce pourrait être La Delio Valdez. Ce collectif de musiciens, né à Buenos Aires en Argentine, a commencé à se faire un nom en revisitant le répertoire populaire de ce continent riche d’une constellation de cultures différentes, avant de proposer à leur tour des morceaux originaux illustrés par des clips scénarisés qui traduisent bien l’esprit chaleureux et festif de leur démarche. Depuis la pandémie, la musique du collectif s’est teintée de la mélancolie qui les a gagnés tandis qu’ils étaient privés de contact avec le public, mais ils n’ont rien perdu de leur sens de la fête et porteront haut les couleurs de la cumbia au cours de cette All Night ouverte aux quatre vents.

Lefto Early Bird

Grand digger devant l’Éternel, le DJ Belge Lefto Early Bird est un habitué du Worldwide Festival, dans la même énergie curieuse et partageuse que son complice Gilles Peterson. Pour son nouveau projet chez Heavenly Sweetness, Lefto s’est plongé dans le fabuleux catalogue de la collection Éthiopiques pour un mix dansant et voyageur. « J’ai rencontré l’éthio-jazz grâce aux samples, explique-t-il. Étant producteur de rap quand j’étais plus jeune, je recherchais beaucoup de samples dans les musiques africaines et moyen-orientales, et j’ai fini par tomber sur le catalogue Éthiopiques. » Une révélation. Dans le DJ set qui donnera au Théâtre Antique des airs de Swinging Addis, on ne sera donc pas surpris de retrouver Mulatu Astatke, présent avant lui sur scène, mais aussi la voix envoûtante de Mahmoud Ahmed ou les mélopées groovy du saxophoniste Getatchew Mekuria…