cross icon-play pause icon-next Aller au contenu principal
28 juin 13 juillet 2018 38e Édition
billetterie

Depuis plus de vingt ans, des auteurs de France et du monde entier vivent pendant quelques jours au rythme du festival. Cette année, avec une équipe renouvelée, le programme de la manifestation est rassemblé sur trois jours, en un seul lieu : la cure Saint-Maurice, avec un concert-littéraire en clôture de chaque journée.

AIMITITAU ! PARLONS-NOUS !

Lettres sur cour invite cette année les écrivains de la maison d’édition Mémoire d’encrier et son fondateur Rodney Saint-Éloi.

Pour sa 27ème édition, l’association Lettres sur Cour invite des auteurs amérindiens mais aussi des « citoyens du Tout-Monde ». Le titre de notre thème est emprunté au beau livre de Laure Morali, un appel au partage des singularités « Je suis / de mon passé lointain / mais vivant » écrit Joséphine Bacon évoquant l’américanité première, la poétique du territoire, celle des Premières Nations.  Sera aussi présent l’artiste franco-camerounais Marc Alexandre Oho Bambe, dit « Capitaine Alexandre », romancier, poète, slameur inspiré qui chante le blues et l’amour de la vie : « Nos cœurs écorces de peine / Interrogent / L’Afrique / La Caraïbe / Le Tout-Monde / Qui coulent dans nos veines », promesse de dialogue et de rencontres littéraires et musicales. La flûtiste espagnole Clara Gallardo et son percussionniste brésilien accompagneront ces rencontres.

VENDREDI 6 JUILLET

12H – LECTURE / RENCONTRE

  • Rodney Saint-Éloi : Lire, écrire, éditer !

Entretien avec Rodney Saint-Éloi. Poète, écrivain, essayiste, il fonde, en 2003 à Montréal, les éditions Mémoire d’encrier. Dans une démarche « d’altérités porteuses d’avenirs et de solidarités », il fait découvrir des écrivains amérindiens, québécois, haïtiens. Il est l’auteur de nombreux recueils de poésie dont Je suis la fille du baobab brûlé (2015).

17H – LECTURE / RENCONTRE

  • Rodney Saint-Éloi, Marc Alexandre Oho Bambe, Joséphine Bacon : La poésie, chant du monde

La Terre est notre habitat, la source des mémoires, le lien avec les éléments, la voix des ancêtres. De la Terre surgissent notre passé et notre espoir en l’avenir. Les poètes nous rappellent le lien viscéral que les hommes entretiennent avec le territoire : il réconcilie l’intime et les grands espaces, l’individu et la communauté.

SAMEDI 7 JUILLET

12H – LECTURE / RENCONTRE

  • Naomi Fontaine

En 2012, Naomi Fontaine a publié Kuessipan, un récit fragmenté et épuré de la vie quotidienne dans une réserve amérindienne. Son deuxième roman, Manikanetish (Petite Marguerite) s’inspire de son expérience d’éducatrice auprès d’adolescents amérindiens avec lesquels elle a monté une pièce de théâtre. Par la rigueur de son écriture, elle parvient à exprimer la souffrance des Innus tout en mettant l’accent sur la dignité dont ils font preuve.

Rencontre suivie d’un buffet

15H – LECTURE / RENCONTRE

  • Joséphine Bacon

Réalisatrice de courts métrages et parolière, Joséphine Bacon (née en 1947) est surtout la grande poétesse innue qui fait entendre la parole des nomades avant qu’ils ne soient confinés dans les réserves. Elle a publié plusieurs recueils aux éditions Mémoire d’encrier : Bâton à messages (2009), Un thé dans la toundra (2013). « Accompagne-moi pour faire marcher la parole (…), suivons la route des ancêtres pour ne pas nous égarer, parlons-nous… »  Elle s’adresse aux Innus, auxquels elle emprunte des mythes fondateurs, mais elle interpelle aussi les lecteurs que nous sommes : « J’amène mon bâton de parole / Et m’adresse aux étoiles. »

17H - LECTURE / RENCONTRE

  • Marc-Alexandre Oho Bambe

Grande voix du slam en France, cet artiste franco-camerounais est aussi poète et romancier. En 2017, il publie chez Mémoire d’encrier : De terre, de mer, d’amour et de feu, un opéra slam baroque. Héritier spirituel d’Aimé CÉSAIRE, il éprouve « l’envie de semer des notes et des mots d’espoir et de marteler les utopies qui manquent à nos vies. » Nous évoquerons son dernier roman, paru en 2017 (Édition Sabine Wespieser), Diên Biên Phù, une histoire de guerre, d’amour et d’amitié ; un récit vibrant rythmé par des poèmes.

19H – CONCERT

Marc Alexandre Oho Bambe, dit « Capitaine Alexandre » en hommage à René Char, est accompagné par son frère d’art Alain Larribet pour chanter le blues et l’espoir. Un hymne à la vie et à l’amour, à la croisée des disciplines et des cultures, mêlant poésie, slam, musique et chant sacré.

DIMANCHE 8 JUILLET

12H – LECTURE / RENCONTRE

  • Natasha Kanapé Fontaine

Natasha Kanapé Fontaine est poète, comédienne et artiste en arts visuels. Elle milite pour les droits autochtones, environnementaux et contre la discrimination et les mentalités coloniales. Elle publie un premier recueil de poèmes en 2012 N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures, puis un Manifeste Assi (2014) et Bleuets et Abricots (2016).

Rencontre suivie d’un buffet

17H – LECTURE / RENCONTRE

  • Naomi Fontaine, Joséphine Bacon, Natasha Kanapé Fontaine : "Nous sommes tous des sauvages"

Rencontre inspirée du recueil poétique Nous sommes tous des sauvages (2011) de Joséphine Bacon et José Acquelin. Après l’ouvrage collectif dirigé par Laure Morali (Aimititau ! Parlons-nous !), la correspondance se poursuit entre écrivains autochtones et québécois, élargissant le cercle de la parole et privilégiant le dialogue entre les cultures dans le récit de chaque vie. « Je rêve d’un seul récit / Qui dicterait sans faute / Toute une vie vécue. » Joséphine Bacon.

19H – CONCERT

Le duo « Madeleine et Salomon » - Clotilde Rullaud, chanteuse et Alexandre Saada, pianiste - nous propose un concert final « A Woman’s Journey », hommage bouleversant à l’art vocal et aux textes des grandes chanteuses américaines engagées.



ASSOCIATION LETTRES SUR COUR :

lettressurcours@gmail.com
lettres-sur-cour.blogspot.fr
#LSC18