cross icon-play pause icon-next icon-player icon-share icon-pmr icon-program icon-plus icon-play-2 icon-dl icon-blue-arrow icon-backtotop Aller au contenu principal

Dates de l'édition 2019

User icon Mon Jazz à Vienne Ticketing icon billetterie
17 février 2018

Jazz à Vienne et le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême font dialoguer les arts. De nombreux points communs existent entre ces festivals tous deux référents dans leur domaine artistique… A commencer par un désir partagé d’offrir aux festivaliers, dans ces deux disciplines que sont le jazz et la bande dessinée, un programme varié privilégiant avant tout les découvertes et les rencontres. Dans le cadre de ce partenariat, le Festival d’Angoulême proposera chaque année à un auteur de bande dessinée différent de réaliser l’affiche de Jazz à Vienne

    

LA NOUVELLE AFFICHE 2018

C’est le dessinateur français Brüno, dont l’univers graphique onirique et mystérieux se mêle à une imagerie musicale, qui relève le défi de l’affiche 2018 ! Un visuel dans la lignée de son travail avec un style très synthétique, influencé par la bande dessinée franco-belge qu’il réinterprète en insufflant des influences américaines comme Burns. Le dessin de Brüno se définit par des images simples et fortes. Un minimalisme à la composition soignée. L’affiche 2018 nous présente un musicien hors du temps, inspiré de Miles Davis, à la posture dérivée des seventies et portant des lunettes futuristes. Le choix des couleurs de l’affiche reflète également le style du dessinateur. Pensées sur des gammes très réduites, les teintes sont travaillées comme le visuel dans une logique impactante. Cela se traduit par le rapport de masse entre le jaune très lumineux contrebalancé par une gamme plus froide et plus éteinte de bleus soulignant la composition du dessin. Afin d’accompagner ce changement d’univers visuel, le festival Jazz à Vienne se dote parallèlement d’une toute nouvelle identité graphique imaginée à partir du logo réalisé par la graphiste Aude Perrier.

LE DESSINATEUR

Né en 1975, Brüno vit et travaille à Nantes. Son domaine de prédilection est le récit de genre sous toutes ses formes : science-fiction (Biotope, Nemo), guerre (Commando Colonial), polar (Inner City Blues), western (Junk)... Il est le créateur avec Fabien Nury, de Tyler Cross, personnage de gangster qui s’inscrit dans la grande tradition du roman noir. Côté inspiration musicale, il signe en 2000 le portfolio 50 Portraits de jazz et participe en 2009 à l’album collectif Rock Strips. Amoureux de la musique noire américaine, il cosigne en 2016, avec l’auteur Bourhis, Le Petit Livre Black Music qui retrace, à travers la musique populaire des Etats-Unis d’Amérique entre 1945 et 2015, « l’émancipation lente et toujours inachevée d’un peuple, de la ségrégation à Obama ».