cross icon-play pause icon-next icon-player icon-share icon-pmr icon-program icon-plus icon-play-2 icon-dl icon-blue-arrow icon-backtotop Skip to main content
User icon My Jazz à Vienne Ticketing icon Ticketing

2 novembre - Hommage à Michel Petrucciani

Auditorium de Lyon

saison_mpetrucciani_c_c_ducasse.jpg

De grands noms de la scène jazz célèbrent un musicien unique, l’une des rares figures du jazz hexagonal à devenir une star internationale. Michel Petrucciani (prix Django-Reinhardt 1981) a laissé une trace indélébile auprès d’un public qui a largement dépassé le cercle des initiés. Son charisme, sa technique phénoménale tout entière dévolue à la musique, son lyrisme généreux ont replacé l’émotion au cœur du jazz. Michel Petrucciani fut aussi l’une des rares figures du jazz hexagonal à devenir une star internationale. À l’occasion de ce concert qui se veut joyeux et créatif, de nombreux musiciens, parmi lesquels de grands noms du jazz actuel, se réuniront pour célébrer le pianiste et compositeur disparu et interpréter ses compositions.

Un propos d’avant-concert sera proposé à 19h dans l’Atrium (entrée libre).

Line-up : Géraldine Laurent (as), Flavio Boltro (t), Lucienne Renaudin-Vary (t), Tony Petrucciani (g), Philippe Petrucciani (g), Jacky Terrasson (p, Fender Rhodes), Laurent Coulondre (p, Fender Rhodes), Franck Avitabile (p, Fender Rhodes), Géraud Portal (cb), André Ceccarelli (dms), Aldo Romano (dms, narration)

En coproduction avec l'Auditorium - Orchestre national de Lyon

Tarifs : de 8 à 49 €

© Christian Ducasse

5 novembre - Sarah Lenka

Women's Legacy
Théâtre de Vienne

saison_s_lenka_c_h_anhes.jpg

« C’est la cause des femmes qui fait vibrer Sarah Lenka qui reprend dans ce spectacle des chants de femmes esclaves aux États-Unis. Des textes qui oscillent entre revendications, guérison et soif de liberté, espoir et amour. Leur fil conducteur est la femme avec ses souffrances et ses maltraitances. Après s’être intéressée de près à Billie Holiday et Bessie Smith, Women’s Legacy explore la voix des femmes anonymes. De son timbre unique, de son grain de voix troublant, Sarah interprète ces chansons qui semblent avoir été écrites pour elle, tant elles lui collent à la peau. On ne chante pas Bessie Smith par hasard. Sarah Lenka a toujours abordé le chant pour libérer les émotions qui la traversent. C’est ce qui la rend soeur de Bessie Smith, qui n’avait peur de rien et brûlait la vie par les deux bouts. »

En coproduction avec le Théâtre de Vienne

Tarif unique Jazz à Vienne : 20€

© Hugues Anhes

27 novembre - Gregory Porter

Auditorium de Lyon

saison_g_porter_c_eric_umphery.jpg

Le King du jazz sur la scène de l’Auditorium, deux ans après son triomphe à Jazz à Vienne.

Encore inconnu il y a une décennie, Gregory Porter est incontestablement l’une des plus grandes voix du jazz actuel. Repéré par Wynton Marsalis, signé par le prestigieux label Blue Note, récompensé aux Grammy Awards : le chanteur au timbre profond et enveloppant connaît une ascension irrésistible depuis ses débuts et le succès de 1960 What ?. Sur scène, il incarne l’héritage vocal jazz et soul comme nul autre, avec le charme d’un entertainer, en habitué des planches de Broadway. En 2020, il dévoile son nouvel album, le bien nommé All Rise, destiné à faire applaudir debout les publics de tous les continents. À l’été 2018, il avait partagé le plateau du Théâtre antique de Vienne avec l’Orchestre national de Lyon pour un hommage à Nat King Cole aussi impeccable que soyeux. Les musiciens lui cèdent désormais leur scène lyonnaise pour un concert des plus attendus.

Un propos d’avant-concert sera proposé à 19h dans l’Atrium (entrée libre).

En coproduction avec l'Auditorium - Orchestre national de Lyon

Tarifs : de 34 à 48 €

© Eric Umphery

29 janvier - Fatoumata Diawara

Auditorium de Lyon

saison_f_diawara_c_aida_muluneh.jpg

Voix incontournable de l’Afrique d’aujourd’hui, la chanteuse malienne exalte les traditions musicales de son pays et les conjugue au futur.

Luttant contre l’excision, dénonçant l’extrémisme religieux, Fatoumata Diawara est devenue la porte-parole d’une Afrique en constante mutation. Des convictions exprimées notamment au cinéma – son premier amour – dans les films d’Abderrahmane Sissako (elle est Fatou, la chanteuse, dans son magnifique Timbuktu). Également chanteuse, compositrice, guitariste, Fatoumata Diawara s’est surtout imposée comme une voix majeure de la musique africaine d’aujourd’hui. Invitée de marque de nombreux artistes, d’Herbie Hancock à Gorillaz, en passant par M au sein de son collectif Lamomali, elle pare les rythmes et mélodies de la tradition wassoulou de couleurs jazz et funk, avec un talent et un charisme renversants.

Line-up : Fatoumata Diawara (v, g), Sékou Bah (b), Yacouba Kone (g), Arecio Smith (k), Jean Baptiste Gbadoe (dms)

En coproduction avec l'Auditorium - Orchestre national de Lyon

Tarifs : de 8 à 39 €

© Aida Muluneh

8 mars - Chucho Valdés

La creación
Auditorium de Lyon

saison_c_valdes_c_ocp_photography.jpg

Le légendaire pianiste cubain fête ses 80 ans avec une… creación en hommage à Olodumare, le Créateur suprême du panthéon yoruba.

Chucho Valdés représente à lui seul la puissance et la richesse de la fusion musicale des traditions cubaines et africaines. Lors de ce concert exceptionnel, il présente deux facettes de son jeu : le piano solo en première partie, puis une nouvelle composition, La creación (Olodumare), oratorio afro-cubain en hommage à Olodumare (le Créateur suprême, l’une des trois manifestations de l’Être suprême des Yorubas) racontant l’arrivée de la culture yoruba dans les Caraïbes. Fondateur du groupe de musique cubain Irakere (1973), fils du musicien Bebo Valdés, Chucho Valdés conjugue sans relâche ses racines cubaines à des moyens d’expressions plus contemporains. Plus de cinquante ans d’une carrière riche en collaborations et en récompenses internationales (8 Grammy Awards) ont fait de lui un des plus grands pianistes jazz aux côtés de Bill Evans, Oscar Peterson, Herbie Hancock ou Chick Corea.

Première partie : piano solo
Deuxième partie : La creación (Olodumare)

Un propos d’avant-concert sera proposé à 19h dans l’Atrium (entrée libre).

Line-up : Chucho Valdés (p,compos), Hilario Durán et John Beasley (k, arr), Yunior Terry (b), Miguel Valdés (perc), Erick Barberia (batás, v), Roman Diaz et Diosvany Valladares (batás), distribution vocale (tba), special guest Dafnis Prieto (dms)

En coproduction avec l'Auditorium - Orchestre national de Lyon

Tarifs : de 13 à 59 €

© OCP Photography

8 mai - Alice au pays des merveilles

The Amazing Keystone Big Band
Auditorium de Lyon

saison_alice_c_maxime_de_bollivier.jpg

« Mais alors, dit Alice, si le monde n’a absolument aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ? »

Après le succès de leurs adaptations Pierre et le Loupet le jazz ! et Le Carnaval jazz des animaux, les dix-sept musiciens de The Amazing Keystone Big Band continuent leur aventure pour que les publics jeunes et adultes découvrent le jazz dans toutes ses expressions. Lauréats des Victoires du jazz dans la catégorie Groupe de l’année, ils reviennent cette fois-ci avec une création haute en couleur d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. La musique qui accompagne l’histoire est composée spécialement pour cette nouvelle création par Bastien Ballaz, Jon Boutellier, Fred Nardin et David Enhco. Chaque protagoniste est associé à un style de jazz pour permettre une approche ludique de cette musique. Le texte original est adapté en un conte musical puissant, drôle et lumineux par Sandra Nelson.

Programme : Lewis Carroll, Alice aux pays des merveilles (adaptation de Sandra Nelson)

Line-up : The Amazing Keystone Jazz Big Band
Bastien Ballaz, Jon Boutellier, Fred Nardin et David Enhco, composition et direction artistique

En coproduction avec l'Auditorium - Orchestre national de Lyon

Tarifs : de 8 à 16 €
Ouverture des réservations : septembre 2020

© Maxime de Bollivier